Les directions financières (CFO) entendent rappeler qu'elles sont bien positionnées pour accompagner la prise de décision stratégique dans l'entreprise et sa transformation numérique.

Nous l'évoquons régulièrement ici, le rôle qu'entend s'octroyer le marketing dans les choix stratégiques de l'entreprise, et l'appui technique qu'il peut obtenir de la DSI, à la condition de ne pas céder aux appels du shadows IT. D'autres métiers entendent jouer un rôle dans cette mission stratégique, et l'un d'entre eux est bien placé pour faire entendre sa voix : la finance.

Le CFO veut plus de place

Adaptive Insights, spécialiste du corporate performance management (CPM) dans le cloud, a réalisé une étude mondiale et interrogé 325 CFO (Chief Financial Officer ou directeur financier) sur le rôle qu'ils entendent jouer dans le concert du leadership stratégique.

  • 7 CFO sur 10 (69%) ont répondu qu'ils entendent jouer un rôle plus important de leadership stratégique.
  • 6 CFO sur 10 (56%) ont déclaré que dans le climat des affaires qui règne aujourd'hui, leur culture de l'analyse représente un avantage concurrentiel.

Cette seconde réponse est à tempérer par une réalité plus fragile : 6 CFO sur 10 (63%) déclarent manquer de temps pour l'analyse des données. Ils mettent également en cause, pour 40 % d'entre eux, la complexité du legacy. Autant de freins qui, dans un monde où la vitesse est devenue primordiale, leur barrent la route au leadership stratégique.

L'outillage de la direction financière

Nous avons du mal à accepter les arguments des CFO. Certes ils ne disposent pas encore, pour la majorité d'entre eux, des outils (cloud, Big Data, mobilité) qui leurs permettront d'approcher de la prise de décision en temps réel. Ils sont également confrontés au paradigme du Big Data : plus ils ont accès à des volumes de données, et plus la complexité de l'analyse augmente. Mais ce sont eux qui détiennent le cordon de la bourse, et à ce titre d'un pouvoir considérable dans les organisations.

L'analyse financière pilotée par les IT joue, et va jouer un rôle de plus en plus important et stratégique dans la conduite des affaires. Pour se forger une culture de l'analyse et accélérer cette dernière avec pour cible le temps réel, le CFO va devoir lui aussi se rapprocher des métiers, et en particulier de la DSI qui peut l'accompagner dans le choix et le déploiement de ses outils stratégiques. C'est d'ailleurs plus une obligation qu'un conseil, car pour atteindre la sophistication nécessaire à sa prise de décision, l'analyse prédictive devra mélanger les prévisions financières et opérationnelles. Le changement de culture de la direction financière sera donc plus profond, ou le CFO ne pourra pas jouer le rôle qu'il convoite...

AUCUN COMMENTAIRE