Récemment, Waymo a obtenu l’autorisation de la California Public Utilies Commission (CPUC) pour le transport de passagers à bord de ses véhicules autonomes. L’un des porte-paroles de la firme a indiqué que l’approbation du CPUC va permettre aux employés de Waymo de héler les véhicules et d’accompagner les clients dans les véhicules autonomes déployés dans le territoire de South Bay. Notons que le permis octroyé par la CPUC n’est pas le même que celui délivré par le département des véhicules à moteur de Californie pour la réalisation de test de véhicules autonomes dans l’état. À ce jour, plus de 60 entreprises sont autorisées à effectuer des tests en Californie.

Le permis du CPUC autorise Waymo à utiliser les mini-fourgonnettes hybrides Chrysler Pacifica ainsi que le véhicule électrique Jaguar I-PACE pour le transport de passager en Californie. Toutefois, la firme devrait se soumettre à quelques restrictions. Pour le moment, ils ne peuvent pas faire payer les trajets et les véhicules doivent avoir des chauffeurs de sécurité aux commandes. Waymo sera également dans l’obligation de fournir des rapports aux autorités concernant le nombre total de kilomètres que les passagers ont parcourus ainsi que sur les protocoles de sécurité mis en place. Waymo n’est pas la seule à avoir obtenu un permis des autorités de réglementations des transports californiens. Il y a quelques mois, plusieurs entreprises de livraison autonome comme Zoox, Pony.ai et AutoX ont également reçu une aorisation.

#Waymo peut maintenant transporter des passagers à bords de ses #véhiculesautonomes en Californie Click to Tweet
À lire aussi Waymo recrute chez les ingénieurs d’Anki pour concevoir ses camions autonomes

AUCUN COMMENTAIRE