Une opération menée conjointement par les autorités européennes et américaines a permis de supprimer Wall Street Market (WSM), un grand marché du darknet. Dans cette initiative, les autorités ont pu arrêter les opérateurs présumés de la plateforme tout en collectant des millions d’argent liquide, de la cryptomonnaie ainsi que d’autres actifs. Trois hommes ont été accusés d’avoir géré le marché WSM via le réseau Tor : Tibo Lousee, Jonathan Kalla et Klaus-Martin Frost, tous de nationalité allemande. Plusieurs vendeurs du marché ont également été arrêtés dont un qui a vendu de la méthamphétamine au kilogramme. L’enquête qui a duré depuis 2017 a été précipitée par une tentative des malfaiteurs à retirer toute la cryptomonnaie qu’ils ont stockée. Dans les cas où ils auraient réussi à tout convertir, ils auraient amassé près de 11 millions de dollars.

Wall Street Market était une grande plateforme de commerce du darknet. Elle était spécialisée dans la vente de marchandises illégales telles que les drogues et les faux documents. La plateforme comptait plus d’un million de comptes utilisateurs, 5400 fournisseurs ainsi que des dizaines de milliers d’articles disponibles à l’achat. Les autorités ont découvert que l’un des suspects a exploité un périphérique appelé « clé UMTS » pour réaliser leurs méfaits. Cet outil lui permettait d’utiliser une adresse IP indétectable pour se connecter au réseau. Les autres ont été détectés à cause d’erreurs qu’ils ont commises en utilisant des VPN.

#WallStreetMarket, le fameux marché du darknet a été démantelé par les autorités européennes et américaines Click to Tweet
À lire aussi Le marché des smartphones serait en déclin

AUCUN COMMENTAIRE