Le DMV (Department of Motor Vehicles) de Californie a récemment publié un rapport annuel sur le désengagement des véhicules autonomes. Ce rapport indique à quelle fréquence les véhicules intelligents doivent revenir à un mode de conduite manuelle pour être contrôlés par l’homme. Les résultats de cette analyse sont exprimés en désengagements par 1000 miles (env. 1600 km). Aujourd’hui, 62 entreprises sont autorisées à procéder à des tests de véhicules autonomes en Californie. Le rapport du DMV indique que Waymo est actuellement en tête de la liste avec seulement 0,09 désengagement tous les 1000 miles. Ces données indiquent que la Waymo peut parcourir jusqu’à 11 017 miles, soit près de 17 730 km, avant qu’un humain ne prenne le contrôle. Apple quant à lui se trouverait à la dernière place avec un taux de désengagement de 871 par 1 000 miles, ce qui signifie que le véhicule doit être contrôlé par un humain tous les 1,1 miles (env. 1,77 km).

L’année dernière, Jaime Waydo, le directeur principal de l’ingénierie des systèmes autonomes chez Apple a envoyé une lettre au DMV indiquant que l’approche d’Apple en matière de désengagement est prudente, car leurs systèmes ne seraient pas encore en mesure de fonctionner dans toutes les conditions et situations. Par contre, la firme déclare avoir parcouru près de 34 880 miles (56 135 km) avec ses 72 véhicules autorisés pour les tests, ce qui est loin des 1,2 million de miles (1 609 344 km) de Waymo et des 447 600 miles (720 342) pour Cruise. Le rapport du DMV montre qu’Apple rencontre quelques difficultés dans le domaine des voitures autonomes. Peu de tests sont réalisés et la société aurait également renvoyé du personnel.

Les voitures autonomes d’#Apple sont dans une mauvaise passe Click to Tweet
À lire aussi Apple rompt le secret et confirme l’accident de sa voiture autonome

AUCUN COMMENTAIRE