Virgin Galactic, la société spécialisée dans tourisme spatial, a célébré hier son entrée en bourse. Richard Branson, son fondateur milliardaire, était présent à la bourse de New York. Pour marquer ce pas historique, des feux d’artifice ont été lancés, tandis qu’une bannière géante représentant le logo de la société a été déployée. À l’ouverture, les valeurs boursières de Virgin Galactic ont connu une hausse, avant d’accuser une baisse de 0.3 % à la fin de la séance, pour clôturer à 11,75$. L’entrée en bourse de l’entreprise est sujette à de nombreux questionnements. Est-ce que les investisseurs seront prêts à placer leur mise dans une société spécialisée dans le tourisme spatial ? Jusqu’ici, Virgin Galactic n’a procédé qu’à des vols d’essai sur son unique vaisseau VSS Unity avant le début des opérations commerciales supposées commencer vers mi-2020. Richard Branson devrait faire parti des premiers passagers. Le PDG de Virgin Galactic, Georges Whitesides, a apporté quelques précisions avec Richard Branson sur le développement de la société dans une interview accordée sur The Verge.

En toute vraisemblance, Richard Branson est ravi que Virgin Galactic porte l’enseigne SPCE, signe de sa présence en bourse. Il a réagi aux premières opérations sur le marché. Le dirigeant a aussi déclaré avoir refusé une contribution financière saoudienne suite à l’affaire Khashoggi. Par ailleurs, le plan de croissance de l’entreprise inclura, selon lui, l’obtention du plus grand nombre de vaisseaux spatiaux possible. Il déclare être confiant quant à l’engouement du public pour les futurs voyages spatiaux. De son côté, le PDG, Georges Whitesides, a apporté des informations plus techniques sur le développement de l’entreprise. Il confirme que sa croissance va dépendre de sa capacité à vendre des sièges. Pour y arriver, Virgin Galactic va essayer d’acheter un nouveau véhicule spatial tous les ans. Selon le PDG, quelque 600 clients se sont inscrits jusqu’ici pour les premiers voyages. 3700 personnes supplémentaires ont ensuite confirmé leur réservation après la réussite du vol spatial en décembre dernier. Par ailleurs, il annonce que les prix des sièges vont baisser lorsque Virgin Galactic réussira à réduire les coûts opérationnels, notamment pour la fabrication de nouveaux vaisseaux.

À lire aussi AMD doit débourser 12,1 millions de dollars pour avoir fait de fausses publicités sur les processeurs Bulldozer 2011

AUCUN COMMENTAIRE