Le régulateur chinois a arrêté de délivrer les licences depuis quelques mois. Tencent, le leader mondial des jeux vidéo en a ressenti les conséquences. Les revenus engendrés ont connu une réelle baisse, ce qui est une véritable première depuis une dizaine d'années. Et au premier trimestre, le groupe n'a connu que 5% d'augmentation des bénéfices. Entre le mois d'avril et le mois de juin, le géant chinois a connu une baisse de 2% sur l'ensemble de ses profits par rapport au trimestre précédent. La section "jeux vidéo" est la plus touchée puisqu'aucune licence n'est plus délivrée par le régulateur depuis le mois de mars. Et la situation semble ne pas s'améliorer puisque hier, Tencent a encore perdu 4% de sa valeur en Bourse. Ce qui fait un total de 10% en quatre jours, soit 45 milliards de dollars de perte.

Le retrait du marché de son jeu "Monster Hunter : World" ne va pas arranger les affaires de Tencent. Le jeu qui s'est écoulé à 8 millions d'exemplaires en cinq mois n'est plus disponible. Le régulateur a reçu plusieurs plaintes concernant ce jeu de rôle du studio japonais Capcom. Le blocage concernant les licences dont en est victime Tencent a pour origine le remaniement effectué par l'administration actuelle. Et le géant chinois ressent le ralentissement de l'économie chinoise qui s'ajoute aux tensions commerciales avec les américains. Actuellement, le régime dirigé par le président Xi Jinping en Chine renforce le contrôle du Web. Les sites et plateformes sont revus au crible et le gouvernement fait la chasse aux contenus "vulgaires". Rien qu'au mois de juillet, huit sites de streaming ont été suspendus et sept autres ont été définitivement fermés.

#Tencent victime de la censure chinoise Click to Tweet
À lire aussi Les enjeux de la mobilité interne (infographie)

AUCUN COMMENTAIRE