Face à une accumulation de dettes de près de 42 milliards d’euros, le géant espagnol des télécoms Telefonica envisage actuellement de vendre ses data centers. Cette information a été relayée par l’agence Bloomberg suite à des négociations effectuées par Telefonica auprès de grandes banques, à la recherche de futurs acquéreurs. Selon Bloomberg, cette vente pourrait rapporter entre 500 millions et 1 milliard de dollars à l’opérateur. Cependant, aucune information officielle concernant cette transaction n’a encore été divulguée.

Il faut savoir que Telefonica compte actuellement près de 314 millions de clients à travers 17 pays. Ses data centers sont implantés en Espagne, aux États-Unis ainsi qu’en Amérique Latine. Depuis plusieurs années, l’opérateur historique espagnol croule sous les dettes avec une baisse consécutive de chiffre d’affaires ces 6 derniers trimestres. La vente des data centers permettra à l’entreprise d’alléger ses dettes. De plus, dans le passé, Telefonica a déjà procédé à la vente de certaines infrastructures afin d’éviter le surendettement. Telefonica n’est pas le seul opérateur à être en difficulté. Face à cette même situation, les opérateurs comme AT & T, Verizon, et CenturyLink ont eux aussi vendu tous leurs data centers.

#Telefonica étudie la vente de ses #datacenters Click to Tweet
À lire aussi Expérience Installation de Data center en Afrique, Orange

AUCUN COMMENTAIRE