Quel impact de la crise sanitaire sur les recrutements ?


Le Fed IT Pulse est le baromètre annuel du cabinet de recrutement Fed IT dont l’objectif est d’évaluer chaque année l’état et les tendances du marché de l’emploi IT. Pour cette 4e édition, 287 professionnels de l’informatique (développement, infrastructure, décisionnel, chefferie de projet et management) ont été interrogés entre mars et mai 2020.

  • Plus d’un tiers des répondants (36 %) déclarent avoir été contactés plus de 10 fois par un recruteur.
  • Bien qu’ils soient en poste, 95 % des répondants confient rester à l’écoute d’autres opportunités professionnelles.
  • C’est la rémunération qui attire ces professionnels en premier lieu (43 %), suivi de l’intérêt des missions proposées et des technologies utilisées (32 %).

Des candidats sur-sollicités

Ils sont plus d’un tiers (36 %) à indiquer avoir été contactés plus de 10 fois pour un poste au cours de l’année dernière ; 24 % l’ont été entre 6 à 10 fois. Très sollicités, par conséquent plus difficiles à séduire pour les recruteurs. Apparemment les chefs de projets sont les plus concernés, 35 % ont été sollicités plus de 10 fois, contre 7 % pour les professionnels en Business Intelligence et Big Data.

La rémunération, levier principal pour des profils IT volatiles

Bien qu’ils soient en poste, 95 % des candidats du secteur de l’IT déclarent rester à l’écoute d’autres opportunités professionnelles.

Compte tenu de cette volatilité, la rémunération est le principal critère à prendre en compte par les recruteurs pour attirer les talents : 43 % des répondants ont confié choisir un poste plutôt qu’un autre en fonction de la rémunération. Autre point d’attention, l’intérêt des missions proposées et des technologies utilisées : 32 % des répondants disent y être sensibles.

Quel impact de la crise sanitaire du COVID-19 sur le marché du recrutement IT ?

La crise sanitaire sans précédent a bouleversé le fonctionnement des entreprises. La période de confinement a obligé les entreprises qui n’étaient pas prêtes à organiser le télétravail rapidement. L’impact a été réel sur les recrutements avec de nombreux process abandonnés, décalés, suspendus… Certains candidats se sont retrouvés en intercontrat ou, pire encore, ont vu leur période d’essai rompue.

Vincent PICARD, Directeur associé du Groupe Fed précise qu’« il est difficile de dire avec certitude quelles seront les conséquences sur le marché du recrutement IT. Nous pouvons toutefois affirmer que le déconfinement permet une relance assez active et, surtout, le marché du recrutement IT sera l’un des premiers à retrouver un vrai dynamisme et probablement une réelle tension ».

« Cette crise nous a appris collectivement - entreprises, candidats, cabinets de recrutement - la nécessité d’être flexibles et agiles afin de pouvoir faire face à des situations nouvelles » explique Thomas CARLIER, Manager de Fed IT. « Nous faisons aussi le constat que les structures qui ont su s’adapter pour mettre en place des process de recrutement pendant le confinement ressortent moins fragilisées de la crise » ajoutet-il.

publicité