Atos rejoint le pendant du cloud souverain Gaia-X dans l’industrie automobile, le réseau Catena-X. Ce dernier a pour objectif de permettre des échanges sécurisés de données entre acteurs de l’industrie automobile. « L’objectif est de renforcer la compétitivité de l’industrie automobile européenne en améliorant l’efficacité générale, en accélérant l’innovation et la décarbonation », explique l’ESN.

Atos, d’ores et déjà membre fondateur et membre du conseil d’administration de l’initiative GAIA-X, rejoindra donc des constructeurs et fournisseurs automobiles, associations de distributeurs et équipementiers européens de premier plan, notamment BMW, Deutsche Telekom, Bosch, SAP, Siemens au sein du réseau Catena-X.

Une amorce de réponse européenne

Ensemble, les membres de Catena-X sélectionneront et mettront en œuvre des scénarios d’utilisation évolutifs. Les projets pilotes définis par Catena-X devraient être concentrés sur cinq domaines d’application qui, grâce à une infrastructure de données interconnectée, « pourront significativement encourager la productivité et améliorer la durabilité tout au long des chaînes de valeur de demain : gestion de la qualité, logistique, maintenance, gestion de la chaîne d’approvisionnement et durabilité », estime Atos.

« Nous sommes convaincus que l’industrie automobile est clé pour l’Europe et sa reprise économique post-Covid. Un passage rapide à des écosystèmes numériques garantira la stabilité financière de l’intégralité des acteurs du secteur », a affirmé Pierre Barnabé, directeur de la division Manufacturing chez Atos.

« Nous sommes impatients d’apporter notre expérience et notre savoir-faire unique au réseau Catena-X, et de travailler étroitement avec les autres membres pour établir la première chaîne de valeur basée sur les données de l’industrie automobile. Nous avons notamment hâte de mettre à profit notre expertise dans le numérique décarboné, en lien avec notre propre ambition Net Zero 2028, pour soutenir les tout premiers scénarios d’utilisation axés sur la décarbonation », a-t-il ajouté

publicité