Mirakl, spécialisée dans le développement de plateforme de marché pour les vendeurs tiers, a lancé il y a 3 jours sa nouvelle plateforme, StopCOVID19.fr. Le site centralise l’offre et la demande des produits essentiels nécessaires dans la lutte contre le COVID-19. L'initiative soutenue par le gouvernement a été réalisée en partenariat avec la Direction Générale des Entreprises du Ministère de l’Economie et des Finances.

De nombreuses entreprises françaises ont fait la promesse de fabriquer des désinfectants pour les mains, des masques, des gants et d’autres produits essentiels pour protéger les professionnels de santé et plus largement de la population. Cette situation crée toutefois de nouveaux défis au niveau de la chaine d’approvisionnement. La mise en place de StopCOVID19.fr va alors permettre de s’assurer que les hôpitaux qui souffrent le plus des pénuries puissent recevoir à temps les produits essentiels pour la lutte contre le coronavirus.

StopCOVID19.fr, accessible aux professionnels de santé et aux institutions publiques, se concentrera dans un premier temps sur les désinfectants pour les mains. Les produits de protection individuelle sont prévus pour la suite. La plateforme va aussi permettre d’assurer une meilleure communication entre les entreprises et les institutions publiques. Une entreprise chimique doit par exemple être connectée avec les fabricants d’emballage pour pouvoir stocker un grand volume de désinfectant pour les mains. Le site est très pratique, car il réunit tous les fabricants de produits de protection contre le COVID-19 sur une seule plateforme. Les hôpitaux publics et privés n’ont pas en effet le temps de contacter directement chaque fabricant.

Cette nouvelle plateforme ne fonctionne pas comme un marché ouvert. Seules les personnes qui travaillent pour un établissement de santé ou une entreprise industrielle spécialisée dans les produits de protection contre le COVID-19 auront accès au site. Ceux qui veulent créer un compte doivent d’abord contacter Mirakl.

À lire aussi Covid-19 : les salariés confinés, cibles de blanchiment cyber ?
PARTAGER
Photo du profil de Léa Faure
Journaliste IT, IT Social

AUCUN COMMENTAIRE