Face à l’utilisation actuelle du web, son créateur il y a 28 ans, Tim Berners-Lee, veut rendre aux internautes la maîtrise de leurs données personnelles. Avec son nouveau projet open source, Solid, il compte protéger les utilisateurs. Berners-Lee estime que le web est devenu avec le temps, un outil qui divise et qui creuse l’inégalité. La domination des fortes puissances qui l’utilisent pour leurs intérêts a aussi détruit l’image qu’il avait donnée à son invention à ses débuts.

Solid sera la solution proposée par Tim Berners-Lee pour rétablir l’équilibre. Chaque utilisateur gardera donc le contrôle de l’utilisation de ses données personnelles. Cet outil aura les mêmes bases que le web. Cet ensemble de spécifications modulaires sont adaptables au web actuel et y apportent de nouvelles fonctionnalités. Solid sera conçu comme une plateforme de lecture-écriture collaborative, où les internautes peuvent eux-mêmes contrôler l’utilisation de leurs données.

Chaque utilisateur dispose de WebIDs qui sera ensuite identifié par l’URI d’une classe d’autres internautes. L’utilisation de Solid est encore limitée pour le moment. Débutant en tant que cadre, cet outil deviendra avec le temps une source de moyens pour les développeurs, individus et entreprises, de créer de nouvelles applications et aussi des services innovants.

#Solid : le nouveau projet #opensource de Tim Berners-Lee Click to Tweet
À lire aussi Open Source : 9 entreprises sur 10 ont des difficultés à recruter des talents

AUCUN COMMENTAIRE