L’agence de cybersécurité « Check Point » a découvert récemment que plus de 200 applications du Google Play Store contenaient un code publicitaire malveillant. Baptisé « SimBad », cet adware possédait la faculté de rediriger les utilisateurs vers certains sites web et vers des boutiques d’applications. Il aurait aussi téléchargé de nouvelles applications à l’insu des utilisateurs. Cette application malveillante aurait été téléchargée près de 150 millions de fois avant d’être supprimée, si l’on se réfère aux statistiques du Play Store.

Les applications les plus populaires qui ont été infectées par SimBad étaient des jeux de simulation comme Snow Heavy Excavator Simulator, Real Tractor Farming Simulator et Heavy Mountain Bus Simulator. Plusieurs applications malveillantes ont déjà été éliminées de la plateforme de Google. Certains d’entre eux affichaient des annonces pornographiques tandis que d’autres abusaient des autorisations d’utilisation pour détourner les appareils. En 2018, Google a annoncé que ses développeurs ont apporté des améliorations au niveau du Play Store dans le but de détecter les mauvaises applications. Cependant, l’apparition de SimBad a montré qu’il y a encore du travail à faire.

#SimBad : l’adware qui aurait infecté plus de 200 applications sur #GooglePlay Click to Tweet
À lire aussi Netflix, Spotify, Epic Games… veulent se détacher de Google Play et d’Apple Store

AUCUN COMMENTAIRE