Apparemment, la mise en circulation des voitures sans chauffeur ne fait pas l’unanimité au sein de la population. Le 10 janvier dernier, à San Francisco, la Chevrolet Bolt, un véhicule autonome, a été cassé par un passant alors qu’elle laissait traverser les piétons. Selon le rapport du département californien des véhicules, l’homme a agit consciemment. Il avait crié sans raison et apparaissait enragé. Aucune blessure corporelle n’a été déclarée, seul le feu arrière de la Chevrolet a été cassé.

Ce n’est pas le seul incident. Une autre Chevrolet Bolt a aussi été victime d’attaque, sans raison. Le 28 janvier, un chauffeur de taxi de San Francisco a frappé sur un coup de tête la vitre côté passager. Certains humains semblent ne pas digérer la présence des robots dans notre vie quotidienne. Rappelons que l’année dernière, un homme ivre a été renversé par un robot de sécurité Knightscope dans la Silicon Valley. Aussi, il n’est pas étonnant que certains habitants soient réticents face à la présence des robots dans leur ville.

San Francisco : une #voitureautonome détruite dans raison Click to Tweet
À lire aussi Uber se donne 18 mois pour lancer ses voitures autonomes

AUCUN COMMENTAIRE