Une nouvelle loi touchant la technologie vient d’être adoptée par le parlement russe et promulguée par le président Vladimir Poutine. Celle-ci impose aux fabricants d’appareils technologiques comme les téléviseurs, ordinateurs et mobiles, d’installer des composants de fabrication russe dans leurs appareils. La nouvelle loi va entrer en vigueur en juillet 2020. En adoptant cette mesure, les autorités déclarent qu’il s’agit d’une initiative visant à améliorer la compétitivité des entreprises russes face à leurs concurrents occidentaux. De plus, elle permettra aussi aux consommateurs de choisir des « produits de remplacement ».

L’adoption de cette loi laisse perplexes certains observateurs. En effet, la Russie vient de se doter récemment d’une autre loi qui permet au gouvernement de réguler internet : la « loi souveraine internet ». La Russie a aussi demandé à Google de fermer certains sites web, ce à quoi l’entreprise s’est pliée. Le gouvernement russe a, en outre, presque réussi d’interdire Telegram sur son sol après que celui-ci n’ait pas accepté de lui livrer des informations de cryptage. Pour l’heure, le gouvernement n’a pas encore dévoilé la liste des composants à installer. Mais selon Reuters, Mail.ru aurait déjà contacté Huawei sur l’installation de son logiciel sur les appareils de la société chinoise. D’autre part, cette loi pourrait contraindre, à terme, certaines entreprises à quitter le sol russe. Le RATEK, l’association des entreprises de vendeurs et de fabricants d’appareils électroménagers et informatiques, pense que l’installation de composants russes sur les quelques types d’appareils semble impossible, ce qui forcerait les fabricants concernés à partir.

À lire aussi La loi russe de l’internet souverain vient de prendre effet

AUCUN COMMENTAIRE