Dernièrement, la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) a publié le rapport de sécurité volontaire d’Apple concernant le projet Titan, le programme de conception de véhicule autonome de la marque. Les analystes ont remarqué que le rapport d’Apple était comiquement court par rapport aux autres entreprises ayant présenté le même rapport. En effet, la marque à la pomme n’aurait envoyé que 7 pages à la NHTSA contre une moyenne de 39 pages pour les autres. Apple aurait évité de communiquer tous les détails concernant la concrétisation de son projet malgré le fait qu’ils ont montré leurs intérêts pour les systèmes de conduite autonome. Aucune information concernant les déploiements futurs ou les applications commerciales de la technologie n’a été dévoilée. L’absence de photo a également été remarquée dans le rapport d’Apple alors que les concurrents ont envoyé plusieurs rendus visuels de leurs concepts.

Malgré son retard, Apple a déclaré dans son rapport que la firme est actuellement en train d’investir une somme considérable dans l’étude de l’apprentissage automatique et de l’automatisation. Par contre, les analystes ne comprennent pas pourquoi l’entreprise ne veut pas dévoiler les résultats de ses recherches. La majorité des informations reçues sur les programmes tests d’Apple proviennent essentiellement de fuites dans les médias et des divulgations obligatoires de l’Etat comme le rapport de désengagement mis en place par l’Etat de Californie. Dans ce rapport, la firme a indiqué avoir parcouru 87 739 miles (env. 141202 km) avec 76 585 désengagements entre le mois d’avril 2017 à novembre 2018. Les désengagements ont été classés en 2 catégories, dont les prises de contrôles manuels et les désengagements de logiciels.

Le rapport de #sécurité volontaire d’#Apple a été dévoilé par la #NHTSA Click to Tweet
À lire aussi Comment améliorer ses investissements dans la sécurité

AUCUN COMMENTAIRE