La firme spatiale Space X d’Elon Musk a obtenu le feu vert de la FCC (Federal Communications Commission) concernant la réalisation du projet « Starlink ». En effet, le gestionnaire du secteur de la télécommunication aux États-Unis vient d’approuver la mise en orbite de plus de 7000 satellites par Space X dont le premier lancement est programmé pour juin 2019. Ce programme vise à mettre en place une constellation de plus de 12000 satellites qui permettront de fournir un accès internet haut débit à tous les habitants de la planète. Selon Mark Handley, expert en systèmes en réseau au département des sciences informatiques de l’University College Of London, la réalisation de ce projet s’avère difficile, mais réalisable. D’après lui, le projet Starlink a des chances de réussir si tous les risques de collision entre les différents satellites peuvent être évités.

D’après les spécialistes, même si le projet Starlink est favorable à toute la population mondiale, un abonnement massif sur le réseau rapportera en moyenne près de 30 milliards de dollars par an à Space X. Cette source de revenus non négligeable pourrait servir à financer les futurs projets de l’entreprise comme la fameuse mission habitée sur Mars selon les experts.

Le projet #Starlink de #SpaceX Click to Tweet
À lire aussi Crew Dragon : la capsule de Space X qui transportera l’homme dans l’espace

AUCUN COMMENTAIRE