Oracle vient d’annoncer le lancement sur son cloud public de sa base de données Exadata X8M. À présent disponible dans les 26 régions cloud à travers le monde, ou via le service sur site Dedicated Region [email protected], le service Exadata Cloud X8M d’Oracle utilise la nouvelle architecture X8M. « Il est conçu pour des charges de travail mixtes et pour consolider le traitement des transactions et l’entreposage des données dans la même base de données, sur le même service cloud », explique l’éditeur.

La nouvelle plateforme du service Exadata Cloud, propose un accès direct à distance à la mémoire (RDMA) des bases de données vers Intel Optane. Ainsi, la mémoire persistante présente dans les serveurs de stockage intelligents permet de contourner les couches logicielles du système d’exploitation, des E/S et du réseau.

D’après Oracle, cela permet d’augmenter de 2,5 fois le nombre d’E/S de traitement des transactions et d’améliorer de 10 fois la latence des E/S par rapport à la précédente version du service Exadata Cloud. « Les E/S des bases de données sont 50 fois plus rapides que le service de base de données relationnelle (RDS) d’Amazon AWS utilisant un stockage entièrement flash », se réjouit l’éditeur. Rappelons que le RDMA fonctionne sur une nouvelle structure de réseau RDMA over Ethernet convergent (RoCE) de 100 Gbit/s pour un débit analytique maximal.

Une volumétrie améliorée

Exadata Cloud Service X8M est également doté d’une nouvelle génération de Real Application Clusters (RAC) d’Oracle, qui offre un scale-out transparent de la base de données pour les applications et une haute disponibilité pour tous les types de charges de travail de base de données. De plus, les répliques de base de données Oracle Data Guard entièrement actives déchargent les lectures et les écritures SQL tout en offrant une protection automatisée contre les dysfonctionnements dans le cloud, au sein et entre les régions.

Les bases de données Oracle déployées sur Exadata Cloud Service X8M peuvent évoluer jusqu’à 4 600 cœurs de processeur, 44 TB de DRAM, 96 TB de mémoire persistante, 1,6 PB de mémoire flash et 25 PB de capacité de base de données. « Exadata Cloud Service X8M prend en charge des bases de données relationnelles 20 fois plus volumineuses que celles qui peuvent être exécutées sur AWS aujourd’hui avec RDS ou Aurora - et multiplie par 25 la capacité CPU des deux systèmes », affirme le communiqué.