Désormais, Windows 10 rejoint Android, iOS, Chrome et Jamboard (tableaux interactifs) dans la liste des OS administrables via la console d’administration de G Suite. Après la version bêta, sortie en janvier dernier, cette version finale tombe au bon moment pour les administrateurs système, sursollicités dans cette période critique de confinement et de télétravail généralisé. Elle satisfera également les RSSI, concentrés sur la sécurité, en intégrant les mécanismes de sécurité du fournisseur d'informations d'identification Google pour Windows (Google Credential Provider for Windows, GCPW).

En activant l’authentification unique, ou SSO (Single sign on), dans la console, les administrateurs peuvent à présent procurer aux utilisateurs le moyen de se connecter à G Suite, en fournissant leurs informations d’authentification. Grâce à l’authentification unique, les utilisateurs peuvent accéder à G Suite et aux autres applications associées à leurs comptes G Suite ou Cloud Identity sans devoir saisir à nouveau leurs identifiants Google.

Une fois authentifiés, les utilisateurs bénéficient de tous les avantages de sécurité de leur compte Google sur leur appareil Windows 10, tels que la lutte contre l’hameçonnage et le piratage, à l’aide de fonctions telles que la validation en deux étapes, les questions d’authentification lors de la connexion…

Les administrateurs bénéficient de fonctions d’administration à distance. Ils peuvent déployer des politiques et des mises à jour de la configuration des appareils à partir du cloud, en supprimant toute contrainte de réseau ou autre pour l’installation de ces mises à jour sur les appareils des utilisateurs. Les politiques et les mises à jour qui peuvent être appliquées par les administrateurs comprennent BitLocker, Windows Update et la personnalisation du bureau. En outre, les administrateurs peuvent bloquer ou effacer des périphériques si nécessaire à partir de la page des périphériques dans la console d’administration.

Les clients de G Suite Enterprise, G Suite Enterprise for Education, et Cloud Identity Premium peuvent en outre bénéficier de fonctions supplémentaires. Ils disposent de mécanismes pour s’assurer que tous les périphériques Windows 10 utilisés pour accéder à G Suite sont à jour, sécurisés et conformes aux politiques de l’entreprise. Ils peuvent aussi effectuer des opérations d’administration à distance, telles que l’effacement d’un appareil et le transfert des mises à jour de configuration des appareils, sur les appareils Windows 10 depuis le cloud sans se connecter au réseau de l’entreprise.

publicité