Les rançongiciels constituent la principale menace pour les systèmes informatiques des entreprises. Les solutions de protection habituelles, comme les antivirus et les pare-feux, montrent leurs limites face aux pratiques d’ingénierie sociale. AxBx, l’éditeur français du logiciel de cybersécurité Virus Keeper, a développé une solution baptisée ranShield. C’est un bouclier multiniveaux et multitechnologies destiné à lutter contre les menaces de type rançongiciel.

Pour ce projet, qui a nécessité deux ans de recherche et de développement, AxBx s’est associée à de grands groupes du CAC 40 et à une vingtaine de RSSI. L’objectif était d’avoir des retours sur les besoins des entreprises ainsi que sur leurs contraintes techniques et organisationnelles, pour développer une solution adaptée.

IA et analyse comportementale

RanShield couple l’analyse comportementale et l’intelligence artificielle pour détecter et bloquer les attaques de ransomwares. Il détecte les signaux faibles et les toutes premières étapes des attaques de ransomware. Ce bouclier transmet immédiatement l’alerte à l’administrateur système et aux outils de supervisions.

Quand un poste de travail est infecté, ranShield l’isole automatiquement du réseau pour éviter toute propagation du ransomware.

Il protège également les fichiers de données (documents, fichiers utilisateurs) en interdisant toute écriture et toute modification de ces fichiers par le ransomware. RanShield est complémentaire avec les solutions de cyber sécurité habituelles telles que les antivirus et les pare-feu.

publicité