Amazon Web Services AWS vient d’annoncer, lors de sa conférence AWS re:Invent, une ouverture historique vers l’écosystème d’Apple : de nouvelles instances Mac (les instances EC2 Mac) seront désormais proposées sur EC2. Construites sur des Mac mini, les instances EC2 Mac permettent aux clients d’exécuter des charges de travail macOS à la demande dans le cloud d’AWS pour la toute première fois. Les développeurs peuvent ainsi développer, tester et exécuter leurs applications dans le cloud AWS sur des ordinateurs Mac mini.

L’écosystème d’Apple (iOS, macOS, tvOS, watchOS) fédère 23 millions de développeurs à travers le monde, d’après les chiffres annoncés par Apple lors de sa conférence annuelle en juin dernier. L’App Store à lui seul a généré 500 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2019 selon Apple. Un marché qui ne peut plus être ignoré par des fournisseurs, qui sont historiquement tournés vers les environnements Windows et Linux. D’autant plus que le concepteur du Mac a pris en main les destinées de sa plateforme récemment, en annonçant qu’il abandonnait les processeurs Intel au profit de ses propres plateformes sous licence ARM. La stratégie d’Apple a, semble-t-il, fini par payer.

Des plateformes Mac sous Intel i7 pour l’heure

Pour l’heure, les Mac mini accessibles via AWS sont, et pour combien de temps encore, propulsés par des processeurs Intel i7 à six cœurs et 32 Go de mémoire vive. Aucune instance Mac n’est virtualisée, ce sont les plateformes physiques qui sont opérables. Ils bénéficient de l’environnement Nitro, fournissant jusqu’à 10 Go/s de bande passante de réseau VPC (Virtual Private Cloud) et 8 Go/s de bande passante de stockage EBS (Elastic Block Store) grâce à des connexions Thunderbolt 3 à haut débit.

Les instances EC2 Mac peuvent être achetées à la demande ou dans le cadre de plans d’épargne. Les instances EC2 Mac sont disponibles dès à présent dans les États-Unis, l’Europe (Irlande) et l’Asie-Pacifique (Singapour), d’autres régions étant prévues prochainement.