Pour expliquer la création d’une ambassade danoise auprès des GAFA, le ministre de la Diplomatie du Danemark a déclaré que « Google, Amazon, Facebook ou Apple doivent être considérés désormais comme des nouvelles nations avec lesquelles il faut donc entretenir des relations diplomatiques. Au-delà de leur simple poids économique, les GAFA agissent de plus en plus comme des États ». Le Danemark est donc le premier pays à s’installer auprès des géants du numérique.

La France de son côté cogite aussi sur cette éventualité. Disposant déjà d’un ambassadeur en charge du digital depuis 2013, la mise en place d’une ambassade physique n’est donc pas à exclure. Pour l’heure, l’actuel ambassadeur pour le numérique, David Martinon, s’occupe des « négociations internationales sur la cybersécurité, la liberté d’expression sur le web, la gouvernance de l’internet et des réseaux, la propriété intellectuelle liée à Internet, le soutien à l’export des entreprises du numérique et la participation de la France au partenariat pour un gouvernement ouvert, en lien avec ETALAB ». Rappelons que la France souhaite devenir un leader dans le domaine du numérique tout en garantissant la sécurité et l’autonomie stratégique nationale sur la toile.

Une probable ambassade de France auprès des #GAFA Click to Tweet
À lire aussi GAFA : la taxation des revenus comprise entre 2% et 6%

AUCUN COMMENTAIRE