Le leader d’un groupe de pirates informatiques russes connu sous le nom d’Aleksey Burkov vient de plaider coupable pour les crimes qui lui sont reprochés. Il reconnaît avoir dirigé un marché criminel qui vend des données de cartes de crédit de citoyens américains sur internet, totalisant à ce jour plus de 20 millions de dollars. La Russie s’oppose pourtant ouvertement à son extradition vers les États-Unis. D'après les observateurs, Aleksey Burkov pourrait avoir connaissance d'informations sensibles sur les Russes. Pour rappel des faits, Aleksey Burkov a été arrêté à Tel-Aviv, en Israël. Après cela, il a plaidé coupable devant le tribunal pour diverses fraudes informatiques, complots en vue de commettre une intrusion informatique, vol d’identité et blanchiment d’argent. Pour tous ces faits reconnus, il risque une peine de 15 ans de prison.

Aleksey Burkov était à la tête du site internet CardPlanet, qui vendait des données volées de cartes bancaires, majoritairement américaines. De plus, il était aussi à la direction du site web DirectConnection, qui regroupait les meilleurs cybercriminels. Ces derniers utilisaient le site pour annoncer leurs méfaits comme les informations d’identification dérobées à leurs propriétaires, les logiciels de piratage, le blanchiment d’argent, etc. Les conditions d’adhésion à ce « club » sont très drastiques. Les postulants doivent obtenir la garantie de trois membres et payer au moins 5000 dollars en guise d’assurance. Certains membres de DirectConnection sont assez connus pour leurs actes malveillants, comme le russe Peter Levashov. Il dirigeait le célèbre botnet mondial Kelihos. Autre personnage sinistre membre du club : le Moscovite Maksim Yakubets, dont la tête est mise à prix par le FBI pour 5 millions de dollars.

À lire aussi Le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman serait impliqué dans le piratage du téléphone du PDG d’Amazon, Jeff Bezos

AUCUN COMMENTAIRE