Une équipe de physiciens de l’Université Technologique de Nanyang (NTU) de Singapour et de l’Université Griffith d’Australie ont construit un appareil à puissance quantique destiné à prédire l’avenir. Dans le cadre de cette expérience unique en son genre, l’équipe de scientifiques a créé un processeur d’information photonique  quantique capable de déterminer les trajectoires possibles de photons uniques de la lumière en même temps à l’aide de la superposition quantique en les classant par ordre de probabilité.

Ce dispositif a été spécialement conçu pour développer les recherches dans le domaine de l’intelligence artificielle et dans l’apprentissage en profondeur. Les chercheurs ont indiqué que ce système va permettre d’améliorer les temps de formations et les résultats pour le traitement du langage naturel,  de la reconnaissance d’image et d’autres applications de l’IA les plus courantes. Le professeur Mile Gu de NTU Singapour, a déclaré que : « lorsque nous pensons à l’avenir, nous sommes confrontés à un vaste éventail de possibilités. Cependant, ces possibilités ont tendance à se développer de manière exponentielle à mesure  que nous approfondissons l’avenir. Si nous n’avons par exemple que deux possibilités de choix par minutes, en moins d’une demi-heure il peut y avoir 14 millions d’avenirs possibles ». C’est cette raison qui a poussé les scientifiques et les chercheurs en apprentissage automatique à travailler sur des solutions quantiques pour régler des problèmes allant au-delà des performances des ordinateurs classiques. Dans le cadre de cette expérience, les physiciens se sont basés sur une combinaison de matériel informatique classique à force brute et sur le développement d’algorithmes plus robustes. Les scientifiques pensent que les systèmes quantiques seront plus performants que les systèmes classiques, car ils dépasseront les limites des systèmes de calculs binaires.

Des physiciens ont créé un dispositif quantique expérimental capable de prédire l’avenir Click to Tweet
À lire aussi Data science : l’innovation passe par la compétition… interne

AUCUN COMMENTAIRE