Ren Zhengfei, le fondateur et PDG de Huawei, a déclaré récemment que les sanctions américaines vont entrainer une baisse de revenus de plusieurs milliards de dollars pour sa firme. Le géant chinois prévoit une chute de revenus de près de 100 milliards de dollars pour cette année. Ren Zhengfei a ensuite indiqué que son entreprise ne s’attendait pas à ce que Donald Trump les attaque sur tous les fronts. Toutefois, il a souligné que sa firme ne comptait pas réduire les dépenses en matière de Recherche et Développement ni de procéder à des licenciements à grande échelle.

Malgré le fait que le PDG de Huawei ait déclaré que sa firme avait des plans d’urgence pour faire face aux interdictions, la situation du géant chinois est devenue de plus en plus délicate. Il y a quelque temps, Google a suspendu sa licence Android, ARM ne leur vendra plus des produits destinés aux chipsets et de nombreux pays envisagent également de suspendre l’utilisation des équipements de réseau de Huawei. Même l’utilisation des cartes SD et de la technologie Wi-Fi ont été remis en question même s’ils n’ont pas été totalement interdits. Les sanctions américaines ont provoqué une baisse de 40% des exportations internationales de smartphones Huawei.

Le #PDG de #Huawei fait le point sur les conséquences des sanctions américaines Click to Tweet
À lire aussi Huawei cesse la production de smartphones face à la pression commerciale des États-Unis

AUCUN COMMENTAIRE