Le 21 juillet dernier, l’organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 a lancé son initiative Le Club Paris 2024. Un site web interactif développé et hébergé sur le cloud d’Ali Baba. Le Club de Paris 2024 est une plateforme interactive, une passerelle numérique dont le but est de créer une communauté autour des Jeux Olympiques. Son objectif est d’inciter le grand-public à interagir et de s’engager davantage en proposant des activités communautaires et des challenges.

Pour développer la plateforme, Ali Baba Cloud a mis en place une équipe DevOps pour « assurer que la plateforme numérique soit facilement gérée avec un minimum d’interruption, même en cas d’afflux de demandes. Grâce à ses capacités techniques, Alibaba Cloud permet au site web d’offrir une expérience utilisateur fluide pour les différentes activités interactives, faisant des Jeux Olympiques une expérience en ligne passionnante ».

Un partenaire de la première heure

« À quatre ans du début des Jeux olympiques et paralympiques de Paris, nous avons lancé Le Club Paris 2024 avec un seul mot d’ordre : “Entrez dans les Jeux”. Notre ambition est d’offrir à chacun la possibilité de s’engager à nos côtés et de vivre pleinement l’expérience. Nous sommes heureux de travailler avec Alibaba Cloud sur cette mission, et en tirant parti de son expertise en matière de cloud computing et de transformation numérique, nous pouvons offrir à chacun une expérience unique dans le cadre de son propre parcours Paris 2024 », a déclaré Romain Lachens, Engagement Director chez Paris 2024.

Partenaire mondial et fournisseur officiel de services de cloud computing, Alibaba Cloud est un partenaire de la première heure de l’organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024, notamment en hébergeant le site web officiel Paris2024.org. « Les capacités informatiques de pointe d’Alibaba Cloud, ainsi que son large éventail de services, ont été déterminants pour que Paris 2024 puisse développer rapidement des projets en ligne tout en répondant aux exigences strictes en matière d’hébergement de sites web et de sécurité du réseau », explique le géant chinois.

publicité

1 commentaire