Les Etats membres de l’UE n’arrivent toujours pas à trouver un terrain d’entente concernant la taxation des géants du web. Selon les dires du ministre français des Finances, Bruno Le Maire, la France n’est pas contre le fait de proposer une compensation financière à l’Irlande face aux conséquences qu’engendrerait la taxation des GAFA. Cependant, il préfère qu’on y ajoute une « clause de caducité » à cette nouvelle taxe. Cela signifie que si un accord international a été conclu entre les GAFA, la taxation n’est plus effective.

De son côté, l’Allemagne demande un report de la deadline imposé pour l’instauration. Il a cependant expliqué qu’un accord pourrait être conclu vers la fin de l’année. Rappelons que le pays avait émis une réserve par rapport au taux de 3% proposé par la Commission européenne. La France est en faveur de la taxation des GAFA contrairement à plusieurs autres pays européens, comme l’Irlande. Ce dernier soutient qu’un accord international est plus intéressant qu’une taxation.

Paris veut un compromis pour la taxation des #GAFA Click to Tweet
À lire aussi Des avis mitigés concernant la taxation des GAFA

AUCUN COMMENTAIRE