Un des créateurs de Siri, Norman Winarsky, a expliqué lors d’une interview les raisons pour lesquelles l’assistant d'Apple n’a pas pu révolutionné le monde. Il avoue que Siri ne remplit pas les objectifs espérés par ses créateurs. Au lieu de savoir à l’avance quels étaient les besoins des usagers, l’assistant se contentait de faire ce pour quoi il a été programmé. C’est cette absence d’humanité qui a causé la perte de Siri.

Pour l’ancien patron de Siri, c’est Apple qui a créé cette déception. En effet, selon lui, après le rachat de Siri, Apple a effectué des modifications qui au lieu de faire progresser l’assistant, l’a rendu moins performant. Selon Winarsky « Ils cherchent probablement un niveau de perfection qu’ils ne peuvent obtenir. » Et comparé à ses concurrents, cet assistant est encore plus malmené. Google Assistant par exemple répond à 81% des questions qu’on lui pose contrairement à 52.3% pour Siri.

#NormanWinarsky explique les lacunes de #Siri Click to Tweet
À lire aussi Révolution : Apple mise tout sur nos oreilles

AUCUN COMMENTAIRE