Si habituellement, Microsoft gardait la main sur le contrôle de ses technologies, cette fois, l’éditeur a décidé d’intégrer l’Open Invention Network. Souhaitant se rapprocher de plus en plus des développeurs, il mettra en open source 60.000 brevets, dans le but d’aider Linux. Selon les explications du conseiller général en propriété intellectuelle chez Microsoft, Erich Andersen, l’objectif de la collaboration avec les développeurs est de booster l’innovation.

Pour rappel, le dernier rachat de GitHub par Microsoft avait déjà un peu effrayé les développeurs. Et avec cette intégration dans l’OIN, l’éditeur bénéficiera non seulement des brevets détenus par la plateforme mais aussi de ceux en partage à l’intérieur. Parmi les licenciés dans l’OIN, on retrouve Sony, Philips, Google, IBM, Toyota… Leurs brevets ne seront évidement pas gratuits mais l’approche de Microsoft ne pourra que de bon augure pour les développeurs.

#Microsoft rejoint l’#OpenInventionNetwork Click to Tweet
À lire aussi Microsoft : interruption de la diffusion de la mise à jour de Windows 10

AUCUN COMMENTAIRE