Microsoft a présenté hier une nouvelle plateforme basée sur Azure permettant aux développeurs de former des modèles pour la conception de robots autonomes. Gurdeep Pall, le vice-président de Microsoft pour Business AI, a déclaré que les machines évoluent actuellement d’un mode complètement manuel à une fonction automatisée fixe pour devenir intelligentes et pouvoir gérer elles-mêmes des situations réelles. C’est pour cette raison que Microsoft a décidé de contribuer à accélérer le processus sans exiger que les clients disposent d’une armée d’experts en intelligence artificielle. La nouvelle plateforme s’appuie sur des outils de Machine teaching et de Machine learning associée à des outils de simulation tels que AirSim ou tiers de Microsoft permettant d’entrainer les modèles dans environnement réaliste, mais sûr. Le dispositif est complété d’un certain nombre de services IoT de la société et d’un logiciel open source « Robot Operating System ».

Pour préparer la présentation de sa nouvelle plateforme, Microsoft s’est associé avec Toyota Material Handling pour la conception d’un chariot élévateur intelligent et autonome ainsi que d’un robot d’inspection visuelle à distance inaccessible ou dangereux pour les humains baptisée « Sarcos ». Ce dernier serait capable de franchir des obstacles, de montrer des escaliers, de se déplacer et de gravir des murs métalliques d’une façon autonome. Mark Hammond, le PDG de la startup AI Bonsai, a déclaré que dans toute opération comportant un système mécanique qui interagit avec le monde physique, vous pouvez probablement le rendre plus intelligent et plus autonome. Le but de cette nouvelle plateforme sera d’accroitre les capacités de ce que les humains peuvent faire.

#Microsoft présente sa nouvelle plateforme de programmation de #robots autonomes Click to Tweet
À lire aussi Microsoft dévoile de nouvelles solutions de Machine Learning

AUCUN COMMENTAIRE