Microsoft présente deux nouveaux projets liés aux microservices et à Kubernetes. Darp, ou Distributed Application Runtime, fournit aux développeurs un nouvel environnement d’exécution des microservices. OAM, ou Open Application Model, permet de spécifier l’exécution d’une application sur divers types de plateformes, dont Kubernetes. OAM a été créé par Microsoft en association avec Alibaba Cloud et l’Open Web Foundation.

Dans le détail, l’environnement d’exécution Darp facilite la création d’applications basées sur des microservices destinés à être déployés dans le cloud ou à sa périphérie. Cet outil permet de concevoir des applications sans état. DAPR s’adapte à plusieurs langages de programmation et d’infrastructures. C’est aussi un ensemble de blocs de construction accessibles par les API standards (HTTP, gRPC). En utilisant cet outil, les développeurs peuvent créer facilement des actions comme un appel de service, la gestion d’état, une fonctionnalité de messagerie ou d’abonnement, etc. Darp peut être exécutée d’une façon indépendante dans n’importe quel environnement d’hébergement, que ce soit Kubernetes ou d’autres clusters compatibles. Pour les développeurs, il s’agit d’un avantage important pour concevoir des microservices sans devoir modifier les codes hébergés dans le cloud. Enfin, DAPR est accompagné de plusieurs SDK adaptés à Go, Java, JavaScript, Net et Python. Une interface logicielle CLI permet de le lancer plus facilement. Pour sa part, OAM permet de spécifier un déploiement de clusters Kubernetes ainsi que les applications natives sur le cloud. Avec cet outil, la conception des composants d’une application est réalisée séparément à la gestion de son déploiement. Cette possibilité est d’une importance capitale, en sachant que chaque cluster Kubernetes se différencie d’une CNI et d’un service maillé. Avec OAM, les développeurs peuvent désormais s’occuper davantage de la création des éléments de l’application que sur la cible de déploiement. L’OAM permet aussi aux architectes de créer des composants réutilisables.

#Microsoft présente ses nouveaux projets DAPR et OAM qui fournissent des blocs de construction destinés à… Click to Tweet
À lire aussi Slack explique pourquoi ses abonnés la privilégient au détriment de Microsoft Teams

AUCUN COMMENTAIRE