Dans une déclaration, Microsoft annonce ne pas être en mesure de dévoiler les prévisions du troisième trimestre de cette année pour son segment informatique personnelle en raison de l’épidémie de coronavirus. Ces chiffres doivent normalement établir les objectifs de l’entreprise sur l’octroi des licences Windows et la vente des appareils Surface. L’épidémie de coronavirus influe en effet sur le ralentissement de la chaine d’approvisionnement de Microsoft. Par contre, les autres divisions de l’entreprise ne devraient pas être affectées.

Dans son communiqué de presse, Microsoft déclare toutefois constater une forte demande sur Windows, correspondant aux attentes initiales. Par contre, le ralentissement des approvisionnements contraint l’entreprise à ne pas pouvoir proposer une fourchette de revenus plus précise sur le segment informatique personnelle. Dans tous les cas, il semble que Windows OEM et Surface soient plus concernés par les effets de l’épidémie que prévu. Néanmoins, Microsoft a déjà publié ses prévisions trimestrielles pour sa division informatique personnelle le mois dernier. Elle a estimé que ce dernier va lui générer entre 10.75 et 11.15 milliards de dollars. Cette fourchette prévisionnelle est plus large en raison des incertitudes liées à la propagation du virus et des soucis de santé publique en Chine. Microsoft déclare vouloir collaborer étroitement avec les autorités sanitaires mondiales pour enrayer la propagation du coronavirus. En outre, l’entreprise accorde une priorité absolue à la sécurité de ses salariés.

Pour rappel, Microsoft a réalisé un chiffre d’affaires de 36.9 milliards de dollars au deuxième trimestre de l’année dernière, pour un bénéfice de 11.6 milliards de dollars. Les produits Surface ont connu une augmentation de 6 % en glissement annuel, et ont généré un chiffre d’affaires de 1.9 milliard de dollars.

À lire aussi Coronavirus : Les sociétés technologiques chinoises proposent de nouveaux services pour faire face à la propagation

AUCUN COMMENTAIRE