Le Wall Street Journal a publié récemment un article indiquant que la Federal Trade Commission (FTC) pourrait empêcher Facebook de réaliser son projet d’unification de ses applications de messagerie Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp. Le Wall Street Journal a déclaré que si Facebook réussit à fusionner ses applications, les autorités comme la FTC et les forces de l’ordre auront du mal à enquêter sur les affaires antitrust sur l’entreprise dans le futur. Certaines sources indiquent également que la FTC pourrait empêcher l’interopérabilité des applications de Facebook en raison de problème de concurrence. Toutefois, l’agence a refusé de commenter cette affirmation.

Facebook a commencé à parler de son projet visant à unifier ses plateformes de messagerie à partir du mois de mars. Mark Zuckerberg a déclaré que ses utilisateurs veulent pouvoir choisir le service qu’ils préfèrent pour communiquer avec d’autres personnes. D’après lui, cette initiative va leur permettre de discuter via l’application de leur choix. Facebook a fait l’objet d’une enquête de la FTC pour violation des lois antitrust, en juillet dernier. Une injonction pourrait venir d’ici le début de l’année. Cependant, le Wall Street Journal estime que toute injonction visant à empêcher Facebook de fusionner ses applications pourra être interprétée comme une mise en place d’une action antitrust plus étendue de la part de la FTC.

À lire aussi L’Union européenne enquête sur Google et Facebook pour utilisation abusive de données

AUCUN COMMENTAIRE