Chris Hughes, l’un des cofondateurs de Facebook appelle à la dissolution du réseau social. D’après lui, la Federal Trade Commission (FTC) devrait aussi annuler l’acquisition de WhatsApp et Instagram par Facebook afin de créer une meilleure concurrence dans le secteur des médias sociaux et de la messagerie. Chris Hughes a indiqué que depuis quelques années Facebook est devenu un monopole et il est actuellement difficile pour les utilisateurs de passer à un autre réseau social car il n’existe aucun concurrent sérieux. Il a également précisé qu’aucun nouveau réseau social n’a été lancé depuis 2011 et que 84% des dépenses en publicité sur les médias sociaux vont directement à Facebook.

Chris Hughes a souligné que l’influence de Mark Zuckerberg est stupéfiante, car il contrôle trois plateformes de communication principales qui sont utilisées par des milliards de personnes chaque jour. De plus, le fait qu’il possède la majorité des actions de Facebook montre qu’il n’existe aucun contrôle interne sur son pouvoir. À part la dissolution de Facebook, Chris Hughes demande aussi aux autorités de créer une agence gouvernementale dédiée à la réglementation des entreprises de hautes technologies comme Facebook. Cette agence aura comme objectif de protéger la vie privée des personnes et de définir les directives sur la manière dont Facebook est autorisé à fonctionner tout comme la réglementation RGPD adoptée par l’Union européenne l’année dernière. Chris Hughes n’est pas le seul à réclamer la dissolution de Facebook. La sénatrice Elizabeth Warren a déclaré récemment qu’elle  va supprimer les plateformes comme Facebook si elle était élue présidente en 2020.

L’un des co-fondateurs de #Facebook pense que le #réseausocial devrait être fermé Click to Tweet
À lire aussi 7 étapes pour bâtir des réseaux sans fil performants

AUCUN COMMENTAIRE