Dernièrement, l’Union européenne a déclaré que la Russie a mené une campagne de désinformation lors des dernières élections législatives. Le pays aurait utilisé de fausses informations pour attiser des tensions politiques et décourager à la participation aux élections. Les autorités européennes ont remarqué que les Russes et les personnalités qui leur sont rattachées ont utilisé une nouvelle stratégie. Ils ont réalisé des campagnes d’influence à échelle régionale plutôt qu’à grande envergure pour éviter d’être facilement repérables. L’UE indique également dans ses rapports que les réseaux sociaux comme Twitter, Google et Facebook ont réussi à lutter contre la désinformation. Toutefois, ils ont rajouté que les géants de la technologie devraient renforcer la transparence pour les annonceurs ainsi que la coopération avec les vérificateurs de faits.

Ces dernières années, la Russie a été accusée d’avoir interféré dans les élections organisées aux États-Unis, en France et d’autres pays. Malgré le fait que la Russie ait toujours nié son ingérence dans les élections étrangères, les rapports de l’UE estiment que le pays n’est pas prêt d’abandonner ses mauvaises pratiques.

L’#UE affirme que la Russie a interféré dans les dernières élections législatives Click to Tweet
À lire aussi LinkedIn Live : le nouveau service de diffusion de vidéo en direct de Linkedln

AUCUN COMMENTAIRE