L’intelligence artificielle conçue par DeepMind a passé une autre étape. Formée pour jouer à un des jeux en ligne les plus complexes du moment, StarCraft II de Blizzard Entertainment, l’IA créée par la société appartenant à Google affiche un niveau de maîtrise élevée dans l’application de la stratégie du jeu. Selon DeepMind, AlphaStar atteint actuellement le plus haut niveau de StarCraft II, et peut battre 99,8 % des joueurs humains. La société a détaillé le test effectué sur le jeu en utilisant l’IA. Cette dernière a utilisé les trois modes jouables, ce qui rend plus complexe le niveau de jouabilité. Par contre, elle n’avait accès qu’à une partie de la carte, contrairement à un humain. Le nombre de clics qu’elle pouvait effectuer est également limité à 22 actions toutes les cinq secondes. Tous ces paramètres ont été respectés pour que l’IA imite la façon de jouer d’un humain. À la suite du test, AlphaStar est devenu la première IA à atteindre le niveau « Grand maître » sur StarCraft II.

Figure_3_static

Selon DeepMind, le développement d’AlphaStar repose sur le principe de l’apprentissage par renforcement, une partie de la technique d’apprentissage automatique. En début d’année, cette IA a déjà réussi à aligner dix parties successives sur le jeu de Blizzard dans une session préenregistrée. Elle avait alors été battue par le joueur professionnel Grzegorz « MaNa » Komincz. Quelques mois après, le système affichait les performances décrites précédemment. Par contre, les développeurs pensent qu’AlphaStar ne réussira pas à battre tous les adversaires humains. Dans tous les cas, cette prouesse réalisée par l’IA de DeepMind survient après celle de OpenAI, basée à San Francisco. Cette dernière a réussi à apprendre à une intelligence artificielle, l’OpenAI Five, à jouer à un jeu tout aussi complexe, le Dota 2. Cette dernière a battu l’équipe championne du monde. Mais aussi performantes qu’elles soient, les IA de DeepMind et d’OpenAI butent sur un mur actuellement difficile à franchir. En effet, elles restent limitées à la discipline pour laquelle elles ont été formées. C’est pour cette raison que les sociétés de développement utilisent davantage l’apprentissage par renforcement pour laisser les agents intelligents apprendre par eux-mêmes. C’est pourquoi les IA développent des stratégies de jeu incompréhensibles par les joueurs humains. Par ailleurs, DeepMind déclare qu’AlphaStar n’est pas uniquement destiné à joueur à des jeux. Elle a seulement servi à prouver que l’intelligence artificielle peut venir en aide à l’homme pour n’importe quel défi cognitif. Cette expérience a aussi permis de montrer les avantages de cette nouvelle approche par l'apprentissage automatique. La société pense que cette IA peut être attribuée à des tâches comme l’utilisation d’un bras robotique. Elle peut également servir dans l’amélioration du fonctionnement des voitures autonomes.

À lire aussi Mustafa Suleyman, le cofondateur de DeepMind, aurait été mis en congé

AUCUN COMMENTAIRE