En début de semaine, la Cour Suprême américaine a déclaré qu’un groupe de consommateurs veut poursuivre Apple en justice à cause de règles anticoncurrentielles de l’App Store. Les autorités ont déclaré que les règles de la plateforme d’Apple empêchent la distribution des applications en dehors de l’App Store. Cette situation aurait permis à Apple de créer un monopole pour faire grimper le prix des applications disponibles sur sa plateforme. La poursuite initiale concernant cette affaire date de 2011. Toutefois, si les deux parties choisissent de plaider en justice, la bataille juridique peut durer plusieurs années. De plus, Apple serait également susceptible de régler les poursuites à l’amiable comme avec Qualcomm.

Pour le moment, la décision de la justice n’est pas encore connue. Toutefois, il est possible qu’Apple soit contraint de modifier certaines règles. La firme pourrait par exemple autoriser l’installation des applications en dehors de l’App Store alors qu’elle a tout fait pour punir les développeurs qui ont essayé de contourner ses règles. Apple aurait interdit l’installation d’application en dehors de l’App Store pour des raisons de sécurité. D’après eux, il est impossible de garantir la fiabilité d’un logiciel proposé en dehors de leur plateforme. Certains analystes estiment qu’Apple pourrait perdre une part importante de ses revenus s’il était contraint à autoriser d’autres magasins d’applications ou les développeurs à vendre des applications aux utilisateurs. L’App Store représente actuellement une part importante du chiffre d’affaires d’Apple qui avoisine les 11,5 milliards de dollars au trimestre dernier.

L’avenir de l’#AppStore d’#Apple dépendra de la décision de la Cour Suprême Click to Tweet
À lire aussi Apple s’associe avec SAP pour améliorer l’accès à ses technologies de machine learning et de réalité augmentée

AUCUN COMMENTAIRE