Face à la guerre économique entre la Chine et les États-Unis, les autorités chinoises ont décidé de développer un système d’exploitation personnalisé pour remplacer le système d’exploitation Windows sur les ordinateurs utilisés par l’armée chinoise. Cette information a été relayée par le magazine militaire canadien « Kanwa Asian Defense ». L’article indique que les responsables de Beijing vont concevoir leur propre système d’exploitation par crainte d’un piratage venant des États-Unis. La conception de cet outil se fera sous la supervision d’un groupe de direction des informations de sécurité internet dont les membres sont nommés par le Parti communiste Chinois.

Le groupe en charge du développement du nouveau système d’exploitation chinois fonctionnera comme le « Cyber Command » des États-Unis qui est une entité distincte du département de la défense des États-Unis séparée et indépendante des autres agences de renseignement de l’armée américaine. La Corée du Nord a également développé son propre système d’exploitation à la fin des années 90. Baptisé Red Star OS, ce système d’exploitation fonctionne toujours dans le pays. Toutefois, les agences gouvernementales ont toujours continué à utiliser les systèmes d’exploitation Windows, Linux et Mac en parallèle.

L’armée chinoise projette de remplacer le système d’exploitation #Windows par crainte d’un #piratage américain Click to Tweet
À lire aussi Google déclare que la protection à double facteur reste meilleure moyen pour éviter les piratages de comptes

AUCUN COMMENTAIRE