En phase de préparation des JO de 2020, Tokyo mise sur le Big Data et sur l’IA pour prévenir les crimes. Cinq experts en informatique et criminologie ont partagé leurs analyses. Dirigé par le professeur Tadashi Moriyama de la Takushoko University, le groupe estime que pour garantir la sécurité des personnes durant ces JO, ces outils sont les plus efficaces.

Les chercheurs attendent du Big Data et de l’IA la prédiction des accidents de la route ou des crimes à Tokyo durant les jeux. Le Metropolitan Police Department japonais planche déjà dessus depuis quelques mois. Surtout que ces JO vont attirer les touristes et que le risque d’insécurité n’est pas à exclure. En parallèle, le MPD aura donc à former dès maintenant ses officiers à ces technologies.

#Snowflake : des français derrière la #startup californienne Click to Tweet
À lire aussi Les relations entre startups et grands groupes s’améliorent

AUCUN COMMENTAIRE