Intel et AMD ont été sous les feux des projecteurs lors du Computex 2019 en dévoilant plusieurs innovations technologiques. Intel a présenté de nouvelles puces pour ordinateur portable de 10 nanomètres de 10ème génération tandis qu’AMD a donné des détails sur ses puces UC Ryzen de 3ème génération et sur ses premiers GPU Navi. Les différents produits présentés par les deux firmes nous montrent déjà à quoi s'attendre pour les 10 prochaines années. La nouvelle puce de 10ème génération d’Intel est dotée de cartes graphiques intégrées plus rapides avec une augmentation de 18% des instructions par horloge connues aussi sous le terme  « Instructions per clock » ou « IPC ». Pour le moment, ce nouveau processeur n’est compatible qu’avec les ordinateurs ultraportables comme le SPX 13 2 en 1 de Dell. Toutefois, la firme prévoit de commercialiser les puces 10nm à partir du mois de juin prochain ainsi qu’un GPU Discret de 7nm en 2021.

Les puces Ryzen de 3ème génération d’AMD quant à eux sont destinées à un autre type d’appareils. Elles ont été spécialement conçues pour les utilisateurs d’ordinateurs de bureaux nécessitant une meilleure performance. Le plus puissant de la gamme serait le Ryzen 9 3900X à 12 cœurs/24 fils. Son prix de vente est estimé à 499 dollars. Cette puce va concurrencer directement le Core i9-9920x d’Intel disponible à 1 189 dollars. AMD a également rajouté qu’en plus d’être moins chers, son processeur à 12 cœurs serait aussi plus performant que celui d’Intel. Il serait 16% plus rapide lors du rendu multithread dans Blender. Lors du Computex 2019, AMD a également dévoilé les GPU Radeon RX 5000, ses premières cartes vidéo « Navi » nouvelle génération de 7nm. La firme promet des améliorations au niveau de la vitesse et de la consommation d’énergie.

#Intel et #AMD ont été les vedettes du Computex 2019 Click to Tweet
À lire aussi La semaine dernière, la côte d’AMD à Wall Street a devancé les côtes d’Intel et d’Apple

AUCUN COMMENTAIRE