IBM a déclaré dernièrement que la conception d’un dispositif de reconnaissance faciale performant repose sur la collecte de millions de données. Dans le but de développer un meilleur système, la firme américaine a décidé de créer une nouvelle base de données d’un million de visages qui sera plus représentative du monde réel. D’après eux, la reconnaissance faciale peut être utilisée de différentes manières comme pour le déverrouillage d’un smartphone, d’une porte ainsi que pour la recherche de personnes. Cependant, les experts ont remarqué que certains dispositifs avaient du mal à analyser des personnes ayant une certaine couleur de peau ou un certain âge. Face à cette situation, IBM a décidé de créer une nouvelle base de données pour concevoir un algorithme de vision par ordinateur plus évolué. Ce système doit rassembler un maximum de participants pour initier les dispositifs de reconnaissance faciale à reconnaitre tout le monde.

Grâce à sa nouvelle base de données, IBM sera en mesure de créer un système de reconnaissance faciale capable d’analyser des milliers de données sur les traits du visage pour estimer l’âge et le genre d’un sujet. Selon John R. Smith d’IBM par contre, l’appartenance ethnique et la race ne pourront pas être catégorisées par la reconnaissance faciale, car les données relatives à cela sont encore difficiles à analyser. De plus, les responsables d’IBM affirment que même avec une base de données d’un million de visages, ils ne sont pas encore sûrs que cet ensemble puisse réellement déterminer les dimensions de la diversité dans le monde réel.

#IBM serait en train de développer une base de données d’un million de visages pour améliorer la… Click to Tweet
À lire aussi Xiaozhu va avoir recours à la reconnaissance faciale pour ses services de partage de maison

AUCUN COMMENTAIRE