Slack a remporté une victoire importante face à Microsoft en signant avec IBM. Un récent rapport indique qu’IBM a choisi Slack plutôt que Microsoft Teams pour la mise en place d’un outil de communication par chat pour ses 350,000 employés. Les équipes internes d’IBM auraient commencé à tester l’application chat de Slack depuis 2014 et ont été convaincus de son efficacité. Steward Butterfield, le PDG de Slack, a déclaré dans une interview que le partenariat avec IBM constitue une opportunité pour son entreprise de travailler avec les plus grandes entreprises du monde. En effet, IBM est actuellement le plus gros client de Slack.

Slack a déclaré que sa plateforme a été étendue pour permettre à tous les employés d’IBM de bénéficier de son outil de communication par chat. Toutefois, la société n’a pas précisé si IBM allait opter pour la version payante de Slack ou pour des offres combinées avec des options gratuites et payantes pour tous ses employés.

La décision d’IBM survient juste après que Microsoft ait lancé une campagne publicitaire massive pour faire connaitre son outil de collaboration et de communication par chat « Microsoft Teams ». L’année dernière, Microsoft a déclaré que Teams était utilisé par 20 millions de personnes par jour contre 12 millions pour Slack. De plus, Microsoft a également affirmé que Slack n’avait pas l’étendue et la profondeur nécessaire pour être à la hauteur de ses prestations. Toutefois, Slack a répliqué en affirmant qu’il ne s’inquiétait pas du tout de la portée de Microsoft avec Office 365. Cette situation a été prouvée récemment avec la signature du contrat avec IBM.

À lire aussi L’actuelle PDG d’IBM, Ginni Rometty, cédera sa place à Arvind Krishna le 6 avril
PARTAGER
Photo du profil de Léa Faure
Journaliste IT, IT Social

AUCUN COMMENTAIRE