Certaines rumeurs indiquent qu’IBM aurait renvoyé pas moins de 100,000 employés au cours des dernières années pour paraitre plus jeune et plus cool à l'image d'Amazon et de Google. Cette affirmation fait suite à plusieurs plaintes déposées contre IBM pour discrimination fondée sur l’âge dont l’une d’entre elles provient d’Alan Wild, l’ancien vice-président d’IBM. Ce dernier a indiqué dans le document judiciaire que la firme a licencié entre 50,000 à 100,000 employés au cours des dernières années, dont la plupart sont des travailleurs âgés. La déposition d’Alan Wild déclare clairement qu’IBM voulait paraitre plus cool et branchée comme Google et Amazon en renvoyant les employés âgés.

Face à cette situation, IBM a déclaré récemment qu’elle embauche près de 50,000 employés chaque année, et que près d’un demi-milliard de dollars serait destiné à la formation des équipes. De plus, la firme a rajouté qu’elle traite également plus de 8,000 candidatures par jour, montrant ainsi que l’orientation et les activités de l’entreprise suscitent toujours l’intérêt des chercheurs d’emplois. IBM fait actuellement partie des acteurs majeurs dans le secteur des technologies. Toutefois, les revenus de la société ont considérablement baissé ces derniers temps à cause de la montée en puissance des concurrents comme Amazon et Google qui dominent actuellement le marché en pleine croissance du Cloud professionnel.

#IBM aurait licencié près de 100,000 employés parce qu’il voulait paraitre cool et à la mode comme #Google et… Click to Tweet
À lire aussi IBM finalise l’acquisition de Red Hat pour 34 milliards de dollars

AUCUN COMMENTAIRE