Dans un rapport publié par Engadget, le fabricant taïwanais HTC vient de supprimer 1.500 postes. L’objectif : retrouver un équilibre financier que l’a firme ne connait plus depuis des mois. Après cette énorme soustraction, HTC ne compte plus que 5.000 salariés sur les 19.000 de départ. La quête de rentabilité chez la société taïwanaise se paie très cher. Malgré la performance de ces HTC U11 et U12+, HTC n’arrive toujours pas à remonter la pente.

L’arrivée des fabricants chinois n’a pas arrangé les affaires des géants du smartphone et encore moins celles de HTC. Ces récents concurrents proposent des appareils avec un rapport qualité/prix très tentant. Rappelons qu’en début d’année, le président de la branche mobile de HTC a quitté la boite après le départ de ses plus importantes ressources vers Google. La période difficile que traverse la firme taïwanaise ne semble donc pas s’arranger de si tôt.

#HTC continue sa lente chute libre Click to Tweet
À lire aussi CES 2018 : HTC présente son casque de réalité virtuelle Vive Pro

AUCUN COMMENTAIRE