Le responsable de la régulation des données en Europe va ouvrir une enquête sur le traitement des données à caractère personnel au niveau de l’adtech de Google. Cette enquête fait suite à une plainte déposée par la DPC (Data Protection Commission), la commission irlandaise de protection des données dans le cadre du RGPD. La DPC a déclaré que l’enquête va permettre d’établir si le traitement des données à caractère personnel réalisé à chaque étape d’une transaction publicitaire est conforme au règlement général sur la protection des données comme la base légale du traitement ainsi que les principes de transparence.

L’un des porte-paroles de Google a déclaré que sa firme va participer pleinement à l’enquête de la DPC. Cette occasion va aussi leur permettre de clarifier les règles européennes de protection de données sur les enchères en temps réel. Ces derniers temps, les plaintes concernant le système RTB utilisé par les annonceurs en ligne sont de plus en plus nombreuses en Europe. Plusieurs cas ont été signalés au Royaume-Uni, en Pologne, en Belgique, aux Pays-Bas, en Espagne et au Luxembourg.  Cette situation montre que les systèmes RTB sont peu sécurisés alors que les exigences du RGPD demandent à ce que le traitement des données à caractère personnel se fasse de manière à garantir une sécurité appropriée.

#Google va subir une enquête de la #FDC concernant la confidentialité de son logiciel adtech Click to Tweet
À lire aussi Tim Cook affirme que la confidentialité numérique est devenue une crise d’envergure  

AUCUN COMMENTAIRE