Cette semaine, Google a déclaré qu’il va mettre fin aux accords d’arbitrage dans ses contrats de travail à partir du 21 mars prochain. Cette décision fait suite à une grève massive des travailleurs de la firme en novembre dernier. Les accords d’arbitrage ont empêché les salariés à rechercher une solution au règlement d’un conflit devant le tribunal, ce que les employés n’approuvent pas. Suite à des problèmes de ce genre, les géants de la technologie comme Microsoft, Uber et Facebook ont également décidé d’annuler partiellement ou totalement les accords d’arbitrage au sein de leurs entreprises.

Google a souligné que pour le moment, ce changement ne sera valable que pour les entrepreneurs et les travailleurs temporaires. Par contre, les statistiques de Fortune ont montré que l’année dernière, le nombre des travailleurs contractuels de Google était largement supérieur aux effectifs de ceux qui travaillent à plein temps. Cette situation montre que la plupart des employés de Google seront toujours soumis à des accords d’arbitrage après le 21 mars. De plus, la firme a aussi indiqué que le changement ne s’appliquera pas non plus aux litiges en cours ou aux revendications déjà réglées.

#Google va mettre fin aux accords d’arbitrage dans les contrats de ses employés Click to Tweet
À lire aussi Google Keep, la nouvelle application de Google pour l’Apple Watch

AUCUN COMMENTAIRE