Condamné à payer une amende de 4.3 milliards d’euros pour abus de position dominante, Google a décidé d’effectuer des changements auprès des constructeurs européens. Pour se conformer donc aux exigences de la Commission européenne, le géant américain va facturer à ses partenaires européens l’intégration des applications Google Maps et Google Search sur leurs appareils sous Android. Bien que la firme américaine ait fait appel à la décision, elle a préféré prendre les devants.

Ces nouvelles mesures instaurées par Google permettent donc aux fabricants européens d’utiliser un fork Android sur les appareils. Ils ne seront plus obligés d’installer tout un pack pour juste avoir Google Maps par exemple. Tous ceux qui veulent pré-installer Google Chrome et Google Search sur leurs appareils devront donc disposer d’une licence d’utilisation payante. Ces deux applications étant les plus rentables pour financer le développement et la distribution gratuite d’Android. Ces nouvelles mesures entreront en vigueur à partir du 29 octobre prochain.

#Google va faire payer ses applications aux fabricants européens Click to Tweet
À lire aussi Piano Genie : l’IA de Google pour jouer du piano

AUCUN COMMENTAIRE