Google projette de lancer cette année un nouveau service de stockage à froid permettant aux clients de stocker des données rarement utilisées à un cout plus abordable. Cette nouvelle prestation a été mise en place pour renforcer les services Nearline et Coldline de la firme. Pour le moment, le nom de cette nouvelle plateforme n’a pas encore été dévoilé. Cependant, Google a déclaré que le service sera facturé à partir de 0,0012 par gigaoctet par mois et 1,23 dollar par téraoctet par mois. Contrairement à l’AWS S3 Glacier d’Amazon, les données stockées dans le nouveau dispositif de Google seront disponibles immédiatement. Dominic Preuss et Dave Nettleton, les directeurs de la gestion des produits Google, ont déclaré qu’ils ont éliminé la nécessité d’un processus de récupération distinct pour  fournir un accès direct et rapide aux contenus.

La nouvelle plateforme de stockage de Google fonctionnera avec les mêmes API que les services actuels de Google. Les données seront toujours stockées de manière redondante avec une durabilité annuelle de 11 sur 9. Dominic Preuss a indiqué lors d’une conférence de presse que ce nouveau service de stockage à froid va permettre aux entreprises de stocker autant de données que possible. Ils pourront ensuite exploiter ces données ultérieurement pour la formation de leurs modèles d’apprentissage automatique par exemple.

#Google présente son nouveau service de stockage à froid Click to Tweet
À lire aussi Comment adresser les enjeux du stockage d’aujourd’hui et de demain ?

AUCUN COMMENTAIRE