Le marché du Cloud est partagé entre les géants américains. Avec près de 32 % de part du marché, AWS est actuellement le leader dans le secteur. Il est ensuite suivi par Microsoft avec environ 14 % d’utilisateurs. IBM et Google se trouvent en troisième et quatrième place avec des chiffres serrés. Les analystes ont remarqué que le marché du Cloud est en constante évolution. Cependant, IBM et Google n’arrivent toujours pas à imposer leur présence.

Actuellement, les deux firmes mettent tout en œuvre afin de rattraper leurs concurrents. Pour améliorer les choses, Google a décidé de remplacer le PDG de Google Cloud, Diane Greene par Thomas Kurian, un ancien employé d’Oracle. Le nouveau PDG de Google Cloud a déclaré lors de la conférence Goldman Sachs organisée cette semaine que de nouvelles stratégies seront mises en place pour augmenter le nombre d’utilisateurs du service. IBM a également racheté Red Hat, une entreprise spécialisée dans le Cloud, pour une valeur de 24 milliards de dollars le mois d’octobre dernier. Cette semaine, la firme compte aussi organiser une conférence IBM Think à San Francisco pour le lancement de « Watson » dans le Cloud. Cette initiative montre la volonté de l’entreprise à travailler sur plusieurs plateformes dans le but de développer ses activités. De plus, les analystes ont déclaré que le rachat de Red Hat vise à mettre en place un service de Cloud hybride pour atteindre un maximum de clients.

#Google et #IBM ont du mal à s’imposer dans le marché du #Cloud Click to Tweet
À lire aussi Top 6 des leviers d’agilité Cloud pour 2019

AUCUN COMMENTAIRE