Les principaux FAI en France veulent instaurer un péage aux géants d’internet et du streaming. Selon eux, ces plateformes consommeraient une quantité considérable de bandes passantes. L’année dernière, ils ont dressé la liste des plus gros consommateurs de bande passante montrant que Google en consommait 20%, Netflix 14%, Akamai ( Infrastructures de streaming) 10% et Facebook 6%. Face à cette situation, la Fédération Française des Télécoms (FFT) a déclaré que les groupes américains profitent des tuyaux des FAI françaises sans payer leur juste part. Ils ont également rajouté que 80% des impôts des acteurs du numérique sur le territoire sont payés par les opérateurs télécoms français alors qu’à certaines heures de la journée 80% du trafic des réseaux télécoms sont occupés par YouTube, Netflix, Amazon et Facebook. La FFT estime qu’il serait préférable de faire payer les géants d’internet pour l’accès aux réseaux des opérateurs français.

La FFT a déclaré que les FAI sont constamment obligés d’agrandir et d’améliorer leurs réseaux alors que les géants d’internet ne participent pas du tout à cette initiative. Arthur Dreyfuss, le président de la Fédération Française des Télécoms a indiqué que la mise en place de cette nouvelle mesure ne vise pas les internautes, mais les entreprises du web. Cependant, certains analystes craignent que les coûts de péage puissent quand même avoir des répercussions sur les consommateurs.

Les fournisseurs d’accès internet en France réclament un péage pour les géants d’internet Click to Tweet
À lire aussi Qu’est-ce que l’Internet des Nano-Things ?

AUCUN COMMENTAIRE