La WPTV a déclaré dernièrement qu’une ressortissante chinoise a été arrêtée à Mar-a-Lago, l’une des propriétés du président américain Donald Trump. Les autorités ont découvert sur elle un ordinateur portable, deux passeports chinois, quatre téléphones et une clé USB qui contiendrait un logiciel malveillant. La personne en question serait identifiée comme étant Yujing Zhang. Cette dernière a affirmé aux enquêteurs qu’elle se serait introduite dans le complexe pour utiliser la piscine. Suite à une barrière de langue ayant rendu la communication difficile, le personnel de Mar-a-Lago a supposé que Yujing Zhang était lié à un autre membre du complexe portant le même nom. Une interrogation supplémentaire a ensuite permis de constater qu’elle ne faisait pas partie de la liste des invités approuvée. Pour justifier ses actes, Yujing Zhang a déclaré aux autorités qu’elle comptait assister à 2 évènements prévus le 30 mars dans le complexe alors que ce n’était pas le cas.

Après les interrogations des fédéraux, Yujing Zhang a été inculpé de 2 crimes pour des raisons de fausses déclarations aux forces de l’ordre et pour avoir pénétré illégalement dans une zone réglementée. Yujing Zhang devrait comparaitre devant le tribunal le 8 avril prochain. Si elle est reconnue coupable, la ressortissante chinoise pourrait écoper d’une peine de prison maximale de 6 ans suivie d’une amende de 350 000 dollars.

Une femme chinoise a été arrêtée avec un malware dans l’un des complexes de golf du président Donald Trump Click to Tweet
À lire aussi Une application android d’optimisation de la batterie cacherait un malware qui peut voler 1000 euros à chaque connexion sur Paypal

AUCUN COMMENTAIRE